Au-delà de Beauvoir

Aujourd’hui je vous emmène sur les quais de Bercy qui longent la sublime Seine en direction de Saint Maurice non loin du périf’ direction Nancy Metz. C’est un jour comme je les aime mi-figue mi raisin cote météo avec quelques nuages et le soleil qui sort faire coucou comme le saint graal d’une belle ballade printanière.

On a pris le pont de Bercy avant de bifurquer et de continuer tout droit sur l’agréable piste cyclable parallèle au parc de Bercy. Je l’utilise rarement, et j’ai pu ainsi me rendre compte qu’on peut ainsi accéder aisément à Bercy Village. N’ayant pas un très bon sens de l’orientation ces petites ballades découvertes me permettent aussi de découvrir des raccourcis vélos insoupçonnés. Le paysage est vraiment riche, entre la Gare Frigorifique de Paris Bercy, la Bibliothèque François Mitterrand et La piscine Joséphine Baker sans parler de la Seine et sa vie sur pont qui donne charme a ce coin.

Constat durant ce ride c’est que cette piste a vraiment un bon flux de cyclistes en tout genre, même si on a croisé quelques fous du vélo de course qui roulent à grande vitesse comme pour dire aux conducteurs sur le périf ‘hey regarde comment je file moi aussi sur mon 2 roues alors que toi t’avance a 2 l’heure dans ta carcasse’. C’est un parcours vraiment sympa on se sent en sécurité avec les démarcations, les panneaux de signal et les plots qui nous séparent des éventuels GCUM (Garés comme une Merde) qui voudraient squatter. Mais autre constat au retour c’est a dire a l’heure de pointe c’est de voir toutes ces voitures vides de passager la plupart ne comptant que le conducteur stationner dans les bouchons alors que sur notre pistes c’était le ballet des cyclistes dans les 2 sens : des jeunes, des plus âgées, des travailleurs, des sportifs qui pédalent dans la joie et la bonne humeur.

On a pu faire quelques haltes pour observer la Seine et faire un vœu avec les pâquerettes qui longent les voies. Si vous n’avez jamais pris cette piste je vous la recommande, mais roulez cool car il y a toujours un motard inconscient qui peut débouler de je ne sais ou (comme on a pu y assister) pour contourner les bouchons du périphérique et la c’est vraiment dangereux car pas mal de virages sur cette piste.

Les beaux jours sont là, la météo joue à la loterie parfois mais globalement le soleil est souvent au RV, donc ne laisser pas rouiller votre vélo, et profitez bien.

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

Today I take you to the banks of Bercy along the gorgeous Seine towards Saint Maurice not far from the perimeter direction Nancy Metz. It’s a day as I like half-fig half grape weather with some clouds and the sun comes out hello like the holy grail of a beautiful spring ballad.

We took the bridge of Bercy before forking and continue straight on the pleasant bike path parallel to the park of Bercy. I rarely use it, so I realized that you can easily get to Bercy Village. Not having a very good sense of direction these small ballads discoveries also allow me to discover shortcuts bike unsuspected. The landscape is really rich, between the Paris Bercy Refrigerating Station, the Bibliothèque François Mitterrand and the Joséphine Baker swimming pool, not to mention the Seine river and its life on a bridge that gives charm to this area.

Finding during this ride is that this track really has a good flow of cyclists of all kinds, even if we crossed a few crazy race bike that run at high speed as to tell the drivers on the perif ‘hey look how I I also go on my 2 wheels while you advance 2 at the time in your carcass’.

This is a really nice course we feel safe with the demarcations, signal boards and studs that separate us from GCUM (parked like a shit) who want to squat. But another observation on the return is to say at rush hour is to see all these empty passenger cars most counting only the driver park in the traffic jams while on our tracks it was the ballet cyclists in both directions: young people, older ones, workers, sportsmen who pedal in joy and good humor.We could make a few stops to observe the Seine and make a wish with the daisies along the tracks. If you have never taken this track I recommend it, but ride cool because there is always an unconscious biker who can tumble from I do not know or (as we were able to attend) to bypass the traffic jams of the ring road. is really dangerous because a lot of turns on this track.The good weather is there, the weather plays the lottery sometimes but overall the sun is often at the RV, so do not let your bike rust, and enjoy.

Feelings – [Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

 

Publicités

Chèvreuse Rando

Samedi 14 Avril 2018, j’étais invitée a l’inauguration du club « Les amis du Velo » lors de la fête du vélo a St Rémy les Chèvreuse. J’ai pas hésité un moment vu que j’adore le vélo; la nature et que je rêvais de faire de longues distances en randonnée à plusieurs. Mis a part le fait de ne pas avoir prévu la tenue adaptée car je craignais qu’il pleuve j’ai chopé le RER B direction terminus: Saint Rémy les Chèvreuse. Une ville charmante, verte, vélo avec des aménagements en conséquence pour ravir tout cycliste.

Arrivée sur place j’ai tout de suite compris que c’était un jour particulier, vu les cyclistes qui affluaient de toute part (à pieds, a vélo, en voiture vélo accroché). J’étais au bon endroit pour tenter cette aventure. Car oui ça allait être mon baptême de rando en forêt.

Le RV était donné a l’Espace Jean Racine, une fois sur place je rejoins Florian de la Fédération Française de Cyclotourisme et ni une ni deux je m’allie a un groupe de 4 passionnés de vélo. Après m’être équipée d’un sublime vélo de course au stand BMC gentiment prêté, la randonnée pouvait commencer.

La ballade a bien commencé, les paysages naturels a portée de vue vendent du rêve et il faisait un temps idéal alliant humidité et température printanières. Sauf qu’a la première montée la difficulté se fit sentir j’ai eu peu de temps pour dompter les vitesses de ce nouveau bolide. Du coup j’ai fini a la traine du peloton et le guide m’a gentiment passé son vélo électrique pour passer les montées. Jai ainsi pu tester et un vélo de course et un vélo électrique en une randonnée.

On est parti pour un parcours de 10km a la cool, on a d’abord découvert les patelins alentours a l’espace Jean Racine avant de passer par Villabé pour se rendre au Chateau de Breteuil ou l’on a fait une petite halte.

Après quelques photos devant la grille du Chateau on a repris la route quand 300m après celle qui clôturait la rando nous prévient de l’arrivée imminente d’une voiture. Et c’est alors que le drame survint, ne maitrisant pas le vélo électrique j’ai voulu serrer sur ma droite et le vélo a chargé et a dérapé sur les rebords de route m’entrainant avec lui. La gamelle fut furtive mais non sans épargner ma cuisse droite qui a morflée au passage. Plus de peur que de mal, mais j’étais tellement échaudée que j’ai préféré retourner à la base.

Munie d’un plan pour me repérer pour rentrer à la l’espace, j’ai roulé tranquille jusqu’à bon port. Une fois sur place, j’ai vite été prise en charge par une équipe d’urgentistes super pros qui ont soigné ma plaie. Et je suis repartie au Stand de mon hôte où j’ai été gâtée d’un goodies bag de Cyclotourisme. Ce fut une journée pleine d’adrénaline où j’en ai pris plein les yeux, les sens et dont je me rappellerai longtemps. Cette gamelle m’a rappelé à quel point le port du casque est important. Mais malgré cette chute, rien n’alternera ma passion du vélo et à la prochaine occasion de randonnée d’enfourcher mon vélo. Merci a toute l’equipe de Cyclotourisme pour cette belle épopée et coucou special a Florian et aux groupes de randoneurs.

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) S.B

Saturday, April 14, 2018, I was invited to the inauguration of the club « Les amis du Velo » during the cycling festival at St Rémy les Chèvreuses. I did not hesitate a moment as I love cycling; nature and that I dreamed of taking long distances on a hike. Aside from not having planned the appropriate outfit because I feared that it rains I grabbed the RER B terminus direction: Saint Rémy les Chèvreuses. A charming, green city, bike with amenities accordingly to delight any cyclist.

Arrived on the spot I immediately understood that it was a particular day, seen the cyclists who flocked from all over (on foot, by bicycle, by bicycle car hooked). I was in the right place to try this adventure. Because yes it was going to be my baptism of hiking in the forest.

The RV was given at Espace Jean Racine, once on site I join Florian of the French Cycling Federation and neither one nor two I join a group of 4 bike enthusiasts. After having equipped myself with a sublime race bike at the BMC booth, the hike could begin.

The ballad started well, the natural landscapes within reach sell dream and it was an ideal time combining humidity and spring temperature. Except that the first climb the difficulty was felt I had little time to tame the speed of this new car. So I ended up behind the pack and the guide gently passed his electric bike to pass the climbs. I was able to test and a race bike and an electric bike in a hike.

We left for a 10km course in the cool, we first discovered the local people in Jean Racine space before passing through Millabe to go to the Chateau de Breteuil where we made a small stop. After some photos in front of the gate of the Chateau we took the road again when 300m after the one who closed the hike we warn of the imminent arrival of a car. And it is that the tragedy occurred, not mastering the electric bike I wanted to tighten on my right and the bike to charge and deraper on the roadside training with him. The bowl was stealthy but not without sparing my right thigh that has died in passing. More fear than harm, but I was so scalded that I preferred to go back to base.

Equipped with a map to find me to go back to the space, I drove quietly to good port. Once on site, I was quickly supported by a team of emergency doctors super pros who have healed my wound. And I went back to the stand of my host or I was gateway to a good bag of Cyclotourism. It was a day full of adrenaline where I took full eyes, the senses and which I will remember for a long time. This bowl reminded me how important the wearing of the helmet is. But despite this fall, nothing will alter my passion for cycling and the next opportunity to hike my bike.

Feelings – [Bayi] – Pics – Copyright (c) S.B

Ride en fleurs

Avril commence bien, quand on a quelques jours de repos et les beaux jours qui vont avec. Aujourd’hui j’emmène les moins allergiques d’entre vous au Pollen sous les beaux cerisiers du Square Marie Trintignant non loin du Quai des Célestins dans le 4ème (Paris). J’adore prendre la piste cyclable qui borde la Seine et permet de contempler Bastille de loin, avec sa « Petite Venise » comme j’aime à l’appeler, ces bateaux sublimes à quai et remplis de vie.

Cependant le trajet n’a pas été de tout repos, voici en images quelques situations dangereuses que j’ai eu à côtoyer lors de la ballade. Car on peut se dire que rouler sur une piste cyclable ou sur un traçage vélo sur route est plus apaisant et plus pratique. Mais force est de constater des failles à ce « système d’infrastructure vélo » pourtant intéressant:

  • Pour peu que le trottoir se craquelle, des morceaux de bitume en choc avec vos roues peuvent vous faire déboîter de votre chemin ou désaxer: Danger.
  • Les travaux il y en a chaque année sur Paris, impossible d’y échapper. Donc prenez l’habitude de vérifier sur Google les travaux en cours. Ça peut vous éviter des tronçons serrés ou impraticables vu qu’il y a de plus en plus de traçage vélo sur étroite route et en contre sens pour les voitures. Sans parler des beaux pavés parisiens qui gondolent et rythment votre vélo, faut avoir la selle solide, haha! Celui-ci est situé Rue de Sully Paris 04

Si vous me suivez depuis le début vous savez que je suis Artiste Autodidacte et que j’aime croquer le monde en fonction de mon humeur du moment. On a tous des choses comme ça dont on ne se sépare jamais, mes grigris c’est un cahier de dessin et un feutre. Arrivée au Métro Sully Morland, une pause hydratation (Evian) et sketch-dessin s’imposait.

Avant d’enchaîner sur la piste cyclable du Quai des Célestins, une piste que j’affectionne particulièrement car à votre gauche vous avez désormais les « Berges Rives Droite » un concept que je trouve top pour réduire la pollution sur Paris et créer un endroit de détente pour les parisiens (ou non) flâneurs: Plus de vélos et d’accès piétons: Juste Top!

Même si l’Urgence des automobilistes à Midas, fait prendre des risques aux cyclistes, surtout si un peu plus tôt il y a aussi des travaux sur cette belle piste. Conseil: même si c’est tentant de rouler vite sur les pistes cyclables, Roulez zen et relax sur ce tronçon et priorisez les piétons en cédant le passage avec le smile ;).

Le ride s’est terminé en beauté, sous une pluie de Cerisiers, de couleur rosée et de volupté, un moment de calme et de senteur dans le beau Square Marie Trintignant Ouvert 7j/7 et 24H/24 que je vous recommande fortement (Paris 4 – Quai des Célestins). En espérant que cet article vous aura donné envie de dépoussiérer votre vélo et de profiter des beaux jours où que vous soyez; à bientôt!

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

April begins well, when we have a few days of rest and the beautiful days that go with it. Today I take the least allergic among you to the Pollen under the beautiful cherry trees of the Square Marie Trintignant not far from the Quai des Célestins in the 4th (Paris). I love taking the bike path that borders the Seine and allows to contemplate Bastille from afar, with its « Little Venice » as I like to call it, these sublime ships docked and filled with life.

However the journey has not been quite rest, here in pictures some dangerous situations that I had to solve my way during the ballad. Because one can say that riding on a bike path or on a road biking trail is more soothing and more convenient. But it is necessary to note flaws to this system nevertheless interesting:

  • If the sidewalk cracks, pieces of bitumen in shock with your wheels can make you disengage from your path or offset: DANGER
  • The work there is every year on Paris, impossible to escape. So make it a habit to check on Google for work in progress. This can save you from tight or impractical stretches as there is more and more bike tracing on narrow roads and in opposite direction for cars. Not to mention the beautiful Parisian pavement that curl and rhythm your bike, must have the solid saddle, haha! This one is located Rue de Sully Paris 04-

If you follow me from the beginning you know that I am Self-taught Artist and I like to crunch the world according to my mood of the moment. We all have things like that we almost never separate, mine is a drawing book and a felt. Arrival at the metro Sully Morland, a break hydration and drawing was essential.  Before continuing on the bike path of the Quai des Célestins, a track that I particularly like because on your left you now have the « Berges Rives Droite » a concept that I find top to reduce pollution and create a relaxing place for Parisian loiterers: More bicycles and pedestrian access: Just Top!

Even if the Midas Urgency puts cyclists at risk, especially if a little higher there is also work. Tip: even if it’s tempting to drive fast zen and relax on this stretch and prioritize pedestrians by giving way with the smile;). The ride ended in beauty, under a shower of cherry trees, rose and voluptuousness, a moment of calm and scent in the beautiful Square Marie Trintignant open 24/24 that I strongly recommend (Paris 4 – Quai des Célestins ).

Feelings – [Bayi] – Copyright (c) Nafis (All Rights Reserved) –

5 Days Cyclable or Not

A force d’emprunter la même piste cyclable tous les matins, la même toujours obstruée par des conducteurs sans scrupule: j’ai eu une idée simple. L’idée est d’alerter la ville à travers l’outil que l’on a tous « Twitter » avec des preuves tangibles en images. J’ai donc pris en photo chaque jour de ma semaine de boulot ( du Lundi au Vendredi ) le tronçon cyclable que j’utilise. Le constat final reste sans appel, ce bilan de semaine affirme mes craintes:

  • La piste cyclable de la Rue de Montreuil située dans le 11éme Paris est très dangereuse. Même constat sur beaucoup d’autres voies cyclables dans la capitale.
  • C’est une piste en contre sens et située sur une rue très étroite
  • Les livraisons la plupart s’y font par des camions imposants qui stationnent sur toute la piste voire débordent sur le trottoir
  • Impossible pour un cycliste de s’aventurer en sens inverse sur la route pour contourner, car avec les camions en face on a aucune visibilité
  • la seule alternative est de souvent changer d’itinéraire à la vue des ces stationnements illicites ou pire continuer à pieds en traînant son vélo.
  • Les barrières entre la route et la piste cyclable, à force d’être franchies par d’énormes roues de camion se sont effritées.

Que faire, allez vous me dire? Je n’ai pas de solution miracle, car ce phénomène est un fléau humain, qui ne dépend pas d’une infrastructure sécurisante mais du comportement de chaque usager de la route. Autant le cycliste doit faire attention et donner priorité aux piétons, autant les conducteurs doivent en faire de même vis à vis des cyclistes. Mais force est de constater que le conducteur parisien est très égoïste sans considération et peu regardant sur les risques qu’il fait prendre au cycliste en stationnant ainsi sur les pistes. Avec l’expérience sur les voies cyclables, on peut noter qu’il est nécessaire de:

  • positionner des agents municipaux sur les pistes cyclables étroites, à double sens et sans barrière afin d’éviter les abus de stationnements, les motos et autres infractions illicites. Les contraventions peuvent en dissuader bon nombre, j’en suis convaincue, cela peut faire changer les mauvaises habitudes.
  • installer de vrais barrières infranchissables voire même des poteaux entre route et pistes pour éviter les roues imposantes des camions, voitures et autres
  • mettre en place une vraie campagne d’affiche / publicité de sensibilisation pour éviter ses abus de stationnement sur voie cyclable, ces motos qui foncent sur des voies qui ne leur sont pas dédiées.
  • Et surtout rappeler ainsi à tous les usagers de la route, que la responsabilité de chacun est engagée pour une route plus sure pour tous.

Ce ne sont là que des suggestions, mais je pense que le vélo s’étant autant institutionnalisé dans le paysage urbain français, mérite une meilleure considération aussi bien en parole qu’en acte. On parle très peu des morts à vélo, mais il y en a et il ne faut pas attendre le drame pour se réveiller. Ce qui devient récurrent, fréquent bien que condamnable finit par sembler normal : mais je le répète il est temps d’agir cela n’est plus tolérable. Le peu d’espace aménagé pour la sécurité des cyclistes dans la ville ne doit pas devenir des parkings gratuits, des coupes files pour motards ou des déposes minute pour des conducteurs sans gène.

Cet article est un peu un cri du cœur mais il fallait que je vous le partage, car en tant que cycliste soucieuse de la priorité piétons, faisant de mon mieux pour respecter et le code de la route et la courtoisie envers les autres usagers de la route; et bien je trouve ça « Révoltant » de ne voir aucune action de la Ville pour agir contre ces phénomènes. Quoi qu’il en soit vive la liberté des cyclistes, et le combat continue…

Sentiments- [Bayi]

8

By dint of borrowing the same bike path every morning, I was even obstructed by unscrupulous drivers: I had a simple idea. The idea is to alert the city through the tool that one on all « Twitter » with the tangible predictable in images. I photographed the bike path I use every day of my work week. The observation remains without appeal, this week report affirms my fears:

  • The bicycle path of the Rue de Montreuil located in the 11th Paris is very dangerous.
  • It is a track in opposite direction and located on a very narrow street
    Deliveries of the largest font size on sidewalks
  • Impossible for a cyclist to venture in the opposite direction on the road to bypass, car with trucks in front on a no visibility
  • The only alternative is to often change itinerary to the sight of these illegal parking or worse continue to walk by dragging his bike.
  • The barriers between the road and the bike path, to the force of being franchised by huge truck wheels have crumbled.

What are you doing, will you tell me? I do not have a miracle solution, because this phenomenon is a human scourge, which does not depend on a secure infrastructure but the behavior of each road user. As much as the cyclist must pay attention and give priority to pedestrians, so the drivers must be at the same time vis-à-vis cyclists. But it is clear that the Parisian driver is very selfish without consideration and little looking at the risks he took to the cyclist by parking on the tracks. With experience on bike lanes, it can be noted that it is necessary to:

  • Position of municipal officers on narrow, two-way, barrier-free bike paths to avoid parking abuses, motorcycles and other illegal offenses. Contraventions are dissuading many, I am convinced, that can change bad habits.
  • Install real impenetrable gates or even poles between road and tracks to avoid the imposing wheels of trucks, cars and other
  • Set up a real advertising / awareness campaign to avoid abuses of parking on the bike lane, these motorcycles rushing on tracks that are not deducted.
  • And above all rapper to all the users of the road, that everyone’s responsibility is committed to a safer road for all.

These are only suggestions, but I think that the bike is also institutionalized in the French urban landscape, deserves better consideration both in word and in act. We speak very little of cycling deaths, but we must not wait for the drama to wake up. What becomes recurrent, frequent although reprehensible seems to be normal: but I repeat that it is time to act that is no longer tolerable. The small space equipped for the safety of cyclists in the city.


This article is somewhat a cry from the heart but I had to share it to you, car as a cyclist concerned about pedestrian priority, doing my best to respect and the road code and courtesy towards other users of the road; Well I find it « Revolting » to see no action of the City to act against these phenomena. Whatever may be the freedom of the cyclists, and the fight continues .

Feelings – [Bayi]

Spring en selle

Les beaux jours se font voir, à coup d’éclaircies et de température douce dans la capitale Parisienne. Mon vélo a donc fait peau neuve pour entamer ce printemps sous son plus beau jour. On a emprunté les pistes cyclables qui passent entre Bastile, gare de lyon et sully morland direction St Sulpice, Here we Go!

Une petite halte sur les quais de Seine pour humer Paris ensoleillé et plein de couleurs, ne nous a pas fait de mal. Oui il est bon de prendre le temps parfois de s’arrêter et observer tranquillement la vie autour de nous: Rêvasser!

Je vous recommande vivement ce beau troçon de ride qui va de Bastille à St Sulpice en passant par les quais de Bercy avec des pistes cyclables correctes, avec la place pour une belle cohabitation Piétons/Cyclistes. (Paris 4 à Paris 6, en passant par les quais). Sortez, motivez vous les beaux jours c’est aussi fait pour ça!

Sentiments [Bayi]

Sunny days are seeing, suddenly cloudy and mild temperatures in the capital. My bike has been revamped to begin this spring on his best day. We borrowed the bike paths that pass between Bastile, Lyon station and sully morland towards St Sulpice, Here We Go!

A short stop on the Seine to Paris sniff sunny and full of color, do not make us wrong. Yes it is good to take some time to stop and quietly observe the life around us.

I highly recommend this beautiful troçon ride that goes from Bastille in St Sulpice via the Quai de Bercy with correct cycle paths, with room for a good cohabitation pedestrians / cyclists. (Paris 6, Paris4, through the platforms). Get out, motivate you sunny days this is also done for!

Cheers [Bayi]