Rainy Ride 

Le printemps 2016 sur Paris cette année, a été bien pluvieux et instable. Dans la même journée, le ciel peut alterner entre soleil et pluie, comment s’y retrouver quand on débute sa journée lunettes de soleil, les fesses sur la selle et qu’en début d’après midi il commence à pleuvoir des torrents.

Je vais vous donner mes quelques astuces pratiques pour ceux qui comme moi aime braver les gouttes coûte que coûte. Il y a quelques étapes à suivre:

1- Toujours prévoir un kawai/Poncho ou au pire une casquette ou un béret car en fonction de la pluviométrie et de sa durée on peut adapter le look adéquat et pas trop encombrant.

2- Jai toujours une voire 2 petites serviettes ou des kleenex (moins pratique mais qui dépannent) pour essuyer le guidon, mon visage et la selle en temps de pluie ca fait toute la différence.

3- Ayez toujours aussi des sacs plastiques dans vos affaires ça vous permets de conserver votre kawai hors de la portée de vos effets importants dans le sac ou le panier.

4- Ne pas prendre de risque, surtout s’il y a alerte orange ou rouge Privilégiez la marche ou les TEC car il peut y avoir risque d’orage/ foudre et il est prohibé de rouler sur un vélo dans ces moments. Il faut être à ras du sol ou à plat dans ces cas là.

5- Verifiez bien vos freins avant de vous aventurer pour un ride car le freinage est moins évident en temps de pluie même avec des bons freins, Et toujours penser à anticiper le danger et rouler tranquille même si il y a urgence: Prudence de rigueur. Et enfin privilégiez les pistes cyclables autant que possible quand il pleut.

Voici les quelques astuces que j’ai expérimenté et qui marchent pas trop mal en temps de pluie pour rouler secure et avec le smile-

Sentiments – [Bayi]


Spring this year has been very rainy and unstable. On the same day, the sky changes between sun and rain, how can you find when you start your day sunglasses and comfortable on the bike and in mid afternoon it starts raining torrents.

I’ll give you my some practical tips for those like me who like to brave drops costs. There are some steps to follow:

1- Always provide a kawai / Poncho or at worst a cap or beret because depending on rainfall and its duration can adapt the right look and not too bulky.

2- I always a small towel to wipe off the handlebars and saddle my face in wet weather it makes all the difference.

3- Have also still plastic bags in your business that allows you to keep your kawaii out of reach of your important effects in the bag or basket.

4- Do not take any risks, especially if there are orange or red alert Prefer walking or TEC because there may be risk of thunderstorm / lightning and it is forbidden to ride a bike in these moments. It must be close to the ground or flat in these cases.

5. Check out your brakes before you venture out for a ride because braking is less obvious in wet weather even with good brakes, and always remember to anticipate danger and quiet ride even if it is urgent: rigor of Prudence.

Here are some tips that I have experienced and not work too badly in wet weather to roll and secure with smile-

Cheers – [Bayi]

Publicités

Tchin Cyclo!

Bordeaux, la ville du vin et du raisin mais pas que, j’ai surtout retrouvé une ville de Garonne bien oxygénée et ça, ça fait du bien. Quel plaisir de faire un break de la capitale pour se ressourcer et voir ailleurs s’inspirer avec un regard neuf sur une ville qu’on a pas l’habitude d’explorer. Pas simple de voyager avec son vélo dans d’autres villes, du coup j’ai opté pour la marche mais toujours avec un oeil émerveillé sur les cyclistes et les moyens de transport écolo environnants. Bordeaux, est vraiment une ville que je vous recommande si vous adorez le vélo comme moi et que vous voulez vous éloigner de Paris en peu de temps dans les transports (3H en TGV).

Les vélos y sont tellement créatifs et avec le paysage c’est fou comme ils se fondent au décor, et tout est fait pour qu’un cycliste ne s’y sente pas de trop ou gênant. J’ai adoré les vélos aux couleurs cuivrées ou flashy avec les cabas fabriqués avec des caisses de vins: on est bien dans la ville du Vin! Les endroits que j’ai le plus affectionné sont: Les quais, le Port Autonome de Bordeaux et le centre vers la rue Sainte Catherine toujours festive et noire de monde en tout temps et chaque jour de la semaine. Les quais sont vraiment bien aménagés afin que piétons et cyclistes puissent se côtoyer sans heurt et toujours avec le sourire. Constat frappant enfin, c’est qu’il y a de plus en plus de livreurs vélos ce qui crée un paysage dynamique et fun à voir! Bordeaux ville verte, agréable à vivre à pieds, en Tram ou surtout à Vélo et ça c’est que du bonheur.

Sentiments [Bayi]

Bordeaux, the city of wine and grapes but not that I found especially well-oxygenated city Garonne and it feels good. What a pleasure to take a break from the city to relax and elsewhere draw with a fresh look at a city that has not usually explore. Not easy to travel with his bike in other cities, so I’ve opted for walking but always with an eye on cyclists and amazed surrounding green transportation. Bordeaux, is really a city that I recommend if you love cycling like me and want to get away from Paris in a short time in transport (3H TGV).

The bikes are so creative with the landscape and it’s amazing how they make the decor, and everything is done for a cyclist does not feel embarrassed them but in his place. I loved the bikes in copper or flashy color with the bag made from wine boxes: one is in the city of wine! The places I most affectionate are: the docks, the Port of Bordeaux and the center to the always festive and black street Sainte Catherine world at any time and every day of the week. The docks are really well equipped so that pedestrians and cyclists are able to rub smooth and always with a smile. Findings also striking is that there are more and more deliverymen bikes which creates a dynamic landscape and fun to see! Bordeaux green city, pleasant on foot, by tram or bike and especially that this is happiness.

Cheers – [Bayi]