Funny Ride in Vincennes

Hello les riders,

Aujourd’hui je vous emmène à Vincennes mon endroit favori en terme de relaxation, car si vous ne le savez pas encore je suis une addict de la forêt. Pour moi Forêt rime avec: Liberté, Grands Espaces, Verdure, Oxygène et Evasion loin de la capitale. J’aime y marcher, y flâner en solo, y faire mon sport (ma marche rapide), y écouter ma musique, y observer la nature et les gens, ou parfois juste m’asseoir sur l’herbe avec mon carnet de dessin et croquer le paysage. Et ce que j’aime par dessus tout c’est y aller à vélo et rouler avec ses senteurs et les ombrages qui caressent ma peau quand il y a du soleil entre les feuillages.

Une fois les roues de mon vélo pompées, je suis prête à rider jusqu’à Vincennes. En fonction du lieu où je me rends à Vincennes, mes parcours sont diverses. Cette fois j’ai décidé de me rendre sur la voie cyclable non loin du Château de Vincennes via la piste cyclable du Boulevard Diderot puis Nation qui n’est certes plus très secured à cause des travaux en cours et des portières de voiture qui longent le Boulevard avant de récupérer la bifurcation cyclable en légère montée après la Rue de Reuilly (Paris 12).

Habituellement je préfère laisser mon vélo et faire 1h de marche rapide + corde à sauter et les différents parcours sportifs qu’offrent la forêt de Vincennes. Mais cette fois j’ai voulu revenir à mes 1ers amours donc je suis partie pour 30mn de vélo sur le parcours cyclable de Vincennes. Et au final il a fait tellement beau et agréable que j’ai prolongé le ride à 50mn. De tour en tour, je régulais mon rythme de course et je sentais mon souffle renaître. Sentir le vent caresser sa peau et le soleil se faufiler entre les branchages de la nature ça c’est un pur bonheur.

Après un bon décrassage vélo je me fais toujours une séance de corde à sauter, puis arrive le meilleur moment: la détente sur l’herbe, dessiner le paysage relax après un bon training. Pour cela j’ai choisi le vaste terrain de rugby non loin de la piste où le soleil était à son zénith. Au retour j’ai pu croiser de la vie: des enfants en trottinette, en mini voiturette, des familles, des rires, des cyclistes avec le smile ce qui me donne encore plus le smile sur ma selle. J’espère que vous passez de bonnes vacances et que vous profitez bien du soleil. Je vous envoie plein d’énergie et d’envie de vous bouger et découvrir ou redécouvrir ce coin de Vincennes pros ou amateurs de vélo ou les forêts de vos alentours.. A bientôt.

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) S.B

Hello the riders,

Today I take you to Vincennes my favorite place in terms of relaxation, car if you do not know yet I am a addict of the forest. For me Forest rhymes with: Freedom, Great Spaces, Greenery, Oxygen and Escape far from the capital. I love walking, soloing and playing sports, listening to my music, and observing nature and people, or sometimes just sitting on the grass with my drawing book and chewing the landscape. And what I like above all is to go cycling and ride with its scents and the shades that caress my skin when there is sun between the foliage.

Once the wheels of my bike pumped, I’m ready to run to Vincennes. Depending on where I am going to Vincennes, my journeys are diverse. This time I decided to go on the bike lane not far from the Château de Vincennes via the bike path of Boulevard Diderot then Nation which is certainly not very secure because of the work in progress and the car doors along the Boulevard before recovering the bifurcation cycling in slight climb after the rue de Reuilly (Paris 12).

Usually, I prefer to leave my bike and do 1 hour of fast walk + jump rope and the various sports paths that offer the forest of Vincennes. But this time I gave my friends 1st love affairs so I left for 30mn bike on the bike path of Vincennes. And in the end it was so beautiful and nice that I extended the ride to 50mn. From turn to turn, I regulated my rhythm of course and I felt my breath reborn. Feel the wind caressing its skin and the sun slipping between the branches of nature that is pure happiness.

After a good bike scrubbing I am still doing a skipping rope session, then comes the best time: relaxing on the grass. For this I chose the vast rugby field not far from the track where the sun was at its zenith. On the way back I was able to meet life: children in scooters, mini-cart, families, laughter, cyclists with a smile which gives me even more smile on my saddle. I hope you have a good holiday and you enjoy the sun. I send you full of energy and desire to move and discover or rediscover this corner of Vincennes pros or bike enthusiasts or the forests of your surroundings … See you soon.

Feelings – [Bayi] – Pics – Copyright (c) S.B

La Roue Tourne

La roue tourne c’est ce que je me dis quand il m’arrive des mésaventures comme celles que j’ai subi dernièrement avec mon vélo dans Paris. En effet j’ai été la cible de voleurs de roue. En clair, on m’a volé ma roue avant 2 fois en 2 semaines, de quoi plomber le moral de tout être. Mais après les ressentiments du moment, je relativise vite et me dit que « la roue tourne », la loi du karma s’en chargera: c’est un peu ça ma philosophie de vie, éviter de dramatiser les épreuves qui se présentent sur ma route. Même si sur le coup ça fout bien le « seum » comme disent les jeunes! Heureusement que des belles âmes étaient sur mon chemin pour m’aider à transporter l’engin jusqu’à chez moi dans le métro et merci à la communauté vélo de Twitter qui sont toujours de bon conseil et réconfortant.

Cet article n’est donc pas un coup de gueule loin de là, mais un petit bilan d’usager vélo. J’ai toujours voulu customiser à fonds mon vélo pour ne pas qu’on le vole ni même qu’on l’envisage surtout face à tous les autres bijoux qui ornent les arceaux parisiens; mais force est de constater qu’un vélo reste un vélo. Si l’on veut vous voler le klaxon ça ne se gênera pas. Rien n’arrête cette graine de « malfrats » du moindre équipement vélo qui traîne et dont on a pas pris le soin de bien sécuriser.

Pour ceux qui veulent savoir comment changer sa roue avant suivez moi en images:

De mon expérience malencontreuse je garde les leçons suivantes:

-Il faut s’équiper en U et bien attacher son socle sa roue avant et arrière,

-Il est très bon de marcher aussi et de faire des break vélo, j’ai vraiment pris le temps de remarcher et cela m’a permis de relativiser des courts trajets que je faisais jadis à vélo par flemme ou dans le speed de l’urgence timing.

-J’ai amélioré mon record de montage de roue: avant je mettais 10mn et dernièrement je l’ai fait en 3mn chrono et ça c’est des challenge perso que je kiffe relever. Bon après ça reste la roue avant, rien de bien monstre. D’ailleurs merci à ces amoureux du vélo que j’ai croisé il y a quelques années dans des squats vélo qui m’ont transmis leur astuces techniques qui me servent beaucoup aujourd’hui.

-N’oublions pas que dehors c’est la jungle, arrêtez d’être naïf/naïve mais garder son âme positif la loi du karma se charge du reste. Relativiser!

-Et voici un lien sur mon blog pour savoir comment changer une roue avec crevaison en détails Changement de roue . A bientôt.

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

The wheel turns, that’s what I say to myself when there are misadventures such as those I have suffered lately with my bike in Paris. Indeed I was targeted by front wheel thieves twice in the space of a week. Clearly, I was stolen my wheel before 2 times in 2 weeks, enough to plunge the morale of all being. But after the anger of the moment, I relativise quickly and tells me that « the wheel turns », the law of karma will take charge of the rest: it is a little that my philosophy of life, to avoid dramatizing the tests that appear on my road.

Even if on the point it furt well the « seum » as say the young people! Luckily some lovely souls were on my way to help me carry the gear up to my home in the subway and thanks to the Twitter biking community that are always good advice.

And here’s a link to knowing how to change a wheel with puncture i wheel change. See yah!

Feelings – [Bayi] – Copyright (c) Nafis (All Rights Reserved) –

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ridy Lyon

Vos valises sont prêtes? Aujourd’hui on quitte la capitale Parisienne pour une belle ville que j’ai redécouvert: Lyon. J’aime partir à l’aventure sac à dos et cahier de dessins pour m’aérer et m’inspirer et cette fois ci j’ai choisi Lyon. Après un périple en bus, la destination valait le coup. J’ai vadrouillé à pieds, à vélo et découvert des lieux chargés d’histoire et de culture: c’est parti!

Lyon est une ville très pratique à visiter, que ce soit à pieds, en bus en tramway ou en métro. J’ai pu ainsi vadrouiller jusqu’au Parc de la Tête d’or, visionner une sublime expo et voir pour la 1ére fois des girafes. Ce parc est un havre de paix, avec des allées de roseraie, les runners et mordus de sport y sont au paradis, sans parler des amoureux de pêche ou de pédalos.

J’ai terminé mon long week end d’aventure en solo, à écumer la ville à vélo et à pieds et à observer leurs infrastructures vélo ainsi que leurs architectures. Architectures qui méritaient bien que je me déchausse le long du Rhone, sous un ciel menaçant à croquer le paysage qui me vendait du rêve. Attention, les vélos en libre service sont plus légers que les vélibs de Paris mais pris d’assaut durant les jours fériés. Ce fut une belle escapade lyonnaise que j’ai hâte de refaire, et que je vous recommande vivement. A bientôt, bon voyage photos en attendant.

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Gaga

Your suitcases are ready? Today, I leave the Parisian capital for a beautiful city that I rediscovered: Lyon. I like to go adventure backpack and notebook of drawings to cheat and inspire me and this time I chose Lyon. After a bus tour, the destination was worth it. I walked on foot, by bike and discovered places full of history and culture: it’s gone!

Lyon is a very convenient city to visit, whether on foot, by bus by tram or by metro. I could thus wander to the Parc de la Tête d’or, to view a sublime exhibition for the first time of the giraffes. This park is a haven of peace, with rosary alleys, runners and sports buffs and are in paradise, not to mention the lovers of fishing or pedal boats.


I finished my long weekend of solo adventure, skimming the city by bike and on foot and their infrastructures their bike infrastructures as well as their architectures. Architectures which deserved that I should take off my shoes along the Rhone, under a sky threatening to crunch the landscape that sold me dream. It was a nice getaway from Lyon which I can not wait to do again, and I highly recommend it. See you soon, good trip pictures in the meantime.

Feelings – [Bayi] – Copyright (c) Gaga (All Rights Reserved) –

Ride Rives de Seine

Ride Rivée, eh oui aujourd’hui je vous emmène sur le nouvel aménagement de la Ville de Paris initié par Mme la Maire. Quelle surprise de voir autant de vies sur les quais de Seine, habituellement animés qu’en période de « Paris Plage ». Désormais il est possible d’aller flâner sur les Rives droite de la Seine à n’importe quel moment de la journée: Un pur plaisir.

Avec les beaux jours, le soleil au rendez-vous et le pollen qui chatouille nos cheveux et nos pupilles fragiles: c’est agréable de se balader et humer Paris dans ses plus belles couleurs. On a marché le long du Parc Rives de Seine de Sully Morland à Bastille à observer les runners, les bambins surexcités et les amoureux des livres et de gazon frais qui caresse les cuisses des allongés. Voir de la vie sur ce tronçon jadis pollué par le va et vient des voitures c’est un bel avancement pour l’environnement urbain parisien.

L’Été approche à grand pas, dépoussiérez vos vélos, chaussez vos baskets et prenez ce temps de flâner, d’aller découvrir les Rives de Seine que je vous recommande fortement. Tout est fait en sorte pour que cyclistes, marcheurs, runners, flanneurs se côtoient sans heurt et dans le respect. Et des fontaines d’eau de Paris sont à votre disposition pour étancher votre soif. Pas d’excuse, que de la motivation pour redécouvrir Paris comme jamais, le long de « dame Seine ». Voici le site pour trouver l’activité qui vous fera du bien, il y en a vraiment pour tous les goûts: Parc Rives de Seine . A bientôt!

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

Ride Rivée, yes today I take you on the new layout of the City of Paris initiated by the Mayor. What a surprise to see so many lives on the quays of the Seine, usually animated that in period of « Paris Beach ». From now on it is possible to stroll along the banks of the Seine at any time of the day: pure pleasure. With the sunny days, the sun at the rendezvous and the pollen that tickles our hair and our fragile pupils: it’s nice to walk around and smell Paris in its finest colors. We walked along the Rives de Seine Park from Sully Morland to Bastille to watch runners, overexcited toddlers and lovers of books and fresh grass that caresses the thighs of the elongated. Seeing life on this stretch once polluted by the coming and going of cars is a great advancement for the urban environment of Paris.

Summer is fast approaching, dust off your bikes, put on your sneakers and take this time to stroll, to discover the banks of the Seine that I strongly recommend. Everything is made so that cyclists, walkers, runners, flavors come together in a friendly and respectful way. And water fountains from Paris are at your disposal to quench your thirst. No excuse, only the motivation to rediscover Paris like never before, along « lady Seine ». Here is the site to find the activity that will do you good, there is really for all tastes: Parc Rives de Seine . See you soon!

Feelings – [Bayi] – Copyright (c) Nafis (All Rights Reserved) –

Ride en fleurs

Avril commence bien, quand on a quelques jours de repos et les beaux jours qui vont avec. Aujourd’hui j’emmène les moins allergiques d’entre vous au Pollen sous les beaux cerisiers du Square Marie Trintignant non loin du Quai des Célestins dans le 4ème (Paris). J’adore prendre la piste cyclable qui borde la Seine et permet de contempler Bastille de loin, avec sa « Petite Venise » comme j’aime à l’appeler, ces bateaux sublimes à quai et remplis de vie.

Cependant le trajet n’a pas été de tout repos, voici en images quelques situations dangereuses que j’ai eu à côtoyer lors de la ballade. Car on peut se dire que rouler sur une piste cyclable ou sur un traçage vélo sur route est plus apaisant et plus pratique. Mais force est de constater des failles à ce « système d’infrastructure vélo » pourtant intéressant:

  • Pour peu que le trottoir se craquelle, des morceaux de bitume en choc avec vos roues peuvent vous faire déboîter de votre chemin ou désaxer: Danger.
  • Les travaux il y en a chaque année sur Paris, impossible d’y échapper. Donc prenez l’habitude de vérifier sur Google les travaux en cours. Ça peut vous éviter des tronçons serrés ou impraticables vu qu’il y a de plus en plus de traçage vélo sur étroite route et en contre sens pour les voitures. Sans parler des beaux pavés parisiens qui gondolent et rythment votre vélo, faut avoir la selle solide, haha! Celui-ci est situé Rue de Sully Paris 04

Si vous me suivez depuis le début vous savez que je suis Artiste Autodidacte et que j’aime croquer le monde en fonction de mon humeur du moment. On a tous des choses comme ça dont on ne se sépare jamais, mes grigris c’est un cahier de dessin et un feutre. Arrivée au Métro Sully Morland, une pause hydratation (Evian) et sketch-dessin s’imposait.

Avant d’enchaîner sur la piste cyclable du Quai des Célestins, une piste que j’affectionne particulièrement car à votre gauche vous avez désormais les « Berges Rives Droite » un concept que je trouve top pour réduire la pollution sur Paris et créer un endroit de détente pour les parisiens (ou non) flâneurs: Plus de vélos et d’accès piétons: Juste Top!

Même si l’Urgence des automobilistes à Midas, fait prendre des risques aux cyclistes, surtout si un peu plus tôt il y a aussi des travaux sur cette belle piste. Conseil: même si c’est tentant de rouler vite sur les pistes cyclables, Roulez zen et relax sur ce tronçon et priorisez les piétons en cédant le passage avec le smile ;).

Le ride s’est terminé en beauté, sous une pluie de Cerisiers, de couleur rosée et de volupté, un moment de calme et de senteur dans le beau Square Marie Trintignant Ouvert 7j/7 et 24H/24 que je vous recommande fortement (Paris 4 – Quai des Célestins). En espérant que cet article vous aura donné envie de dépoussiérer votre vélo et de profiter des beaux jours où que vous soyez; à bientôt!

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

April begins well, when we have a few days of rest and the beautiful days that go with it. Today I take the least allergic among you to the Pollen under the beautiful cherry trees of the Square Marie Trintignant not far from the Quai des Célestins in the 4th (Paris). I love taking the bike path that borders the Seine and allows to contemplate Bastille from afar, with its « Little Venice » as I like to call it, these sublime ships docked and filled with life.

However the journey has not been quite rest, here in pictures some dangerous situations that I had to solve my way during the ballad. Because one can say that riding on a bike path or on a road biking trail is more soothing and more convenient. But it is necessary to note flaws to this system nevertheless interesting:

  • If the sidewalk cracks, pieces of bitumen in shock with your wheels can make you disengage from your path or offset: DANGER
  • The work there is every year on Paris, impossible to escape. So make it a habit to check on Google for work in progress. This can save you from tight or impractical stretches as there is more and more bike tracing on narrow roads and in opposite direction for cars. Not to mention the beautiful Parisian pavement that curl and rhythm your bike, must have the solid saddle, haha! This one is located Rue de Sully Paris 04-

If you follow me from the beginning you know that I am Self-taught Artist and I like to crunch the world according to my mood of the moment. We all have things like that we almost never separate, mine is a drawing book and a felt. Arrival at the metro Sully Morland, a break hydration and drawing was essential.  Before continuing on the bike path of the Quai des Célestins, a track that I particularly like because on your left you now have the « Berges Rives Droite » a concept that I find top to reduce pollution and create a relaxing place for Parisian loiterers: More bicycles and pedestrian access: Just Top!

Even if the Midas Urgency puts cyclists at risk, especially if a little higher there is also work. Tip: even if it’s tempting to drive fast zen and relax on this stretch and prioritize pedestrians by giving way with the smile;). The ride ended in beauty, under a shower of cherry trees, rose and voluptuousness, a moment of calm and scent in the beautiful Square Marie Trintignant open 24/24 that I strongly recommend (Paris 4 – Quai des Célestins ).

Feelings – [Bayi] – Copyright (c) Nafis (All Rights Reserved) –

5 Days Cyclable or Not

A force d’emprunter la même piste cyclable tous les matins, la même toujours obstruée par des conducteurs sans scrupule: j’ai eu une idée simple. L’idée est d’alerter la ville à travers l’outil que l’on a tous « Twitter » avec des preuves tangibles en images. J’ai donc pris en photo chaque jour de ma semaine de boulot ( du Lundi au Vendredi ) le tronçon cyclable que j’utilise. Le constat final reste sans appel, ce bilan de semaine affirme mes craintes:

  • La piste cyclable de la Rue de Montreuil située dans le 11éme Paris est très dangereuse. Même constat sur beaucoup d’autres voies cyclables dans la capitale.
  • C’est une piste en contre sens et située sur une rue très étroite
  • Les livraisons la plupart s’y font par des camions imposants qui stationnent sur toute la piste voire débordent sur le trottoir
  • Impossible pour un cycliste de s’aventurer en sens inverse sur la route pour contourner, car avec les camions en face on a aucune visibilité
  • la seule alternative est de souvent changer d’itinéraire à la vue des ces stationnements illicites ou pire continuer à pieds en traînant son vélo.
  • Les barrières entre la route et la piste cyclable, à force d’être franchies par d’énormes roues de camion se sont effritées.

Que faire, allez vous me dire? Je n’ai pas de solution miracle, car ce phénomène est un fléau humain, qui ne dépend pas d’une infrastructure sécurisante mais du comportement de chaque usager de la route. Autant le cycliste doit faire attention et donner priorité aux piétons, autant les conducteurs doivent en faire de même vis à vis des cyclistes. Mais force est de constater que le conducteur parisien est très égoïste sans considération et peu regardant sur les risques qu’il fait prendre au cycliste en stationnant ainsi sur les pistes. Avec l’expérience sur les voies cyclables, on peut noter qu’il est nécessaire de:

  • positionner des agents municipaux sur les pistes cyclables étroites, à double sens et sans barrière afin d’éviter les abus de stationnements, les motos et autres infractions illicites. Les contraventions peuvent en dissuader bon nombre, j’en suis convaincue, cela peut faire changer les mauvaises habitudes.
  • installer de vrais barrières infranchissables voire même des poteaux entre route et pistes pour éviter les roues imposantes des camions, voitures et autres
  • mettre en place une vraie campagne d’affiche / publicité de sensibilisation pour éviter ses abus de stationnement sur voie cyclable, ces motos qui foncent sur des voies qui ne leur sont pas dédiées.
  • Et surtout rappeler ainsi à tous les usagers de la route, que la responsabilité de chacun est engagée pour une route plus sure pour tous.

Ce ne sont là que des suggestions, mais je pense que le vélo s’étant autant institutionnalisé dans le paysage urbain français, mérite une meilleure considération aussi bien en parole qu’en acte. On parle très peu des morts à vélo, mais il y en a et il ne faut pas attendre le drame pour se réveiller. Ce qui devient récurrent, fréquent bien que condamnable finit par sembler normal : mais je le répète il est temps d’agir cela n’est plus tolérable. Le peu d’espace aménagé pour la sécurité des cyclistes dans la ville ne doit pas devenir des parkings gratuits, des coupes files pour motards ou des déposes minute pour des conducteurs sans gène.

Cet article est un peu un cri du cœur mais il fallait que je vous le partage, car en tant que cycliste soucieuse de la priorité piétons, faisant de mon mieux pour respecter et le code de la route et la courtoisie envers les autres usagers de la route; et bien je trouve ça « Révoltant » de ne voir aucune action de la Ville pour agir contre ces phénomènes. Quoi qu’il en soit vive la liberté des cyclistes, et le combat continue…

Sentiments- [Bayi]

8

By dint of borrowing the same bike path every morning, I was even obstructed by unscrupulous drivers: I had a simple idea. The idea is to alert the city through the tool that one on all « Twitter » with the tangible predictable in images. I photographed the bike path I use every day of my work week. The observation remains without appeal, this week report affirms my fears:

  • The bicycle path of the Rue de Montreuil located in the 11th Paris is very dangerous.
  • It is a track in opposite direction and located on a very narrow street
    Deliveries of the largest font size on sidewalks
  • Impossible for a cyclist to venture in the opposite direction on the road to bypass, car with trucks in front on a no visibility
  • The only alternative is to often change itinerary to the sight of these illegal parking or worse continue to walk by dragging his bike.
  • The barriers between the road and the bike path, to the force of being franchised by huge truck wheels have crumbled.

What are you doing, will you tell me? I do not have a miracle solution, because this phenomenon is a human scourge, which does not depend on a secure infrastructure but the behavior of each road user. As much as the cyclist must pay attention and give priority to pedestrians, so the drivers must be at the same time vis-à-vis cyclists. But it is clear that the Parisian driver is very selfish without consideration and little looking at the risks he took to the cyclist by parking on the tracks. With experience on bike lanes, it can be noted that it is necessary to:

  • Position of municipal officers on narrow, two-way, barrier-free bike paths to avoid parking abuses, motorcycles and other illegal offenses. Contraventions are dissuading many, I am convinced, that can change bad habits.
  • Install real impenetrable gates or even poles between road and tracks to avoid the imposing wheels of trucks, cars and other
  • Set up a real advertising / awareness campaign to avoid abuses of parking on the bike lane, these motorcycles rushing on tracks that are not deducted.
  • And above all rapper to all the users of the road, that everyone’s responsibility is committed to a safer road for all.

These are only suggestions, but I think that the bike is also institutionalized in the French urban landscape, deserves better consideration both in word and in act. We speak very little of cycling deaths, but we must not wait for the drama to wake up. What becomes recurrent, frequent although reprehensible seems to be normal: but I repeat that it is time to act that is no longer tolerable. The small space equipped for the safety of cyclists in the city.


This article is somewhat a cry from the heart but I had to share it to you, car as a cyclist concerned about pedestrian priority, doing my best to respect and the road code and courtesy towards other users of the road; Well I find it « Revolting » to see no action of the City to act against these phenomena. Whatever may be the freedom of the cyclists, and the fight continues .

Feelings – [Bayi]

Hivernal Automne Ridy!

« Hivernal Automne Ridy » quel long titre me direz vous et qu’est ce qu’il veut bien dire? Tout simplement « En selle » même si cet automne tire à sa fin et tire plus vers l’hiver avec la chute prochaine des températures en France. Le vélo est pour moi un moment d’évasion dont j’ai besoin en tout temps. Il est évident que c’est plus agréable en Eté qu’en hiver d’avoir le cul en selle mais qu’importe. Qu’importe la saison, mon vélo reste un allié à ne pas lâcher sous prétexte de grisaille, coup de mou ou de flemmardise.

C’est en sens qu’aujourd’hui je vous emmène voguer vers le Lac Daumesnil un endroit que j’affectionne pour son calme et sa poésie. C’est un lieu qui en apparence ne paie pas de mine avant de s’aventurer et découvrir des îles, un lac et des jardins aux plantes répertoriés: une vraie évasion en plein Paris, proche Vincennes. En cette période, les joggeurs y sont moins fréquents et vous pouvez pédaler entre les sillons tout en côtoyant piétons et chiens et leurs maîtres qui se promènent tranquillement. N’hésitez pas à aller découvrir ce coin de Paradis, à n’importe quel moment de la journée. En ce moment le ciel jouera à cache cache avec vous, le soleil fera de brèves apparitions mais c’est ce qui fait le charme de cet automne qui s’en va déjà.  La station la plus proche du lieu est Porte dorée Ligne 8 : Lac Daumenil Paris 12-

Sentiments [Bayi]

« Fall Winter Ridy » how long as you tell me but what it does mean! Simply saddle although this fall winds down and pulls over to the next winter with falling temperatures. The bike is for me a moment of escape I need at any time. Obviously it is more pleasant in summer and winter to have your ass in the saddle but who cares. Whatever the season, my bike is an ally not to drop under gray pretext, suddenly slack or laziness. It is sense that today I take you sailing to Lake Daumesnil a place that I like for its calm and its poetry.

This is a place that apparently did not look before venturing out and discover the islands, a lake and gardens with plants listed: a real escape in the heart of Paris, near Vincennes.In this period, joggers are less frequent and you can ride between the furrows while rubbing pedestrians and dogs that walk quietly. Do not hesitate to discover this corner of paradise at any time of the day. At this point the sky will play hide and seek with you, the sun will make cameo appearances but that’s what makes the charm of this fall that goes away already. The nearest station is the place Golden Gate: Lake Daumenil Paris 12 –

Cheers [Bayi] – (c) pictures by A.C