Ride en fleurs

Avril commence bien, quand on a quelques jours de repos et les beaux jours qui vont avec. Aujourd’hui j’emmène les moins allergiques d’entre vous au Pollen sous les beaux cerisiers du Square Marie Trintignant non loin du Quai des Célestins dans le 4ème (Paris). J’adore prendre la piste cyclable qui borde la Seine et permet de contempler Bastille de loin, avec sa « Petite Venise » comme j’aime à l’appeler, ces bateaux sublimes à quai et remplis de vie.

Cependant le trajet n’a pas été de tout repos, voici en images quelques situations dangereuses que j’ai eu à côtoyer lors de la ballade. Car on peut se dire que rouler sur une piste cyclable ou sur un traçage vélo sur route est plus apaisant et plus pratique. Mais force est de constater des failles à ce « système d’infrastructure vélo » pourtant intéressant:

  • Pour peu que le trottoir se craquelle, des morceaux de bitume en choc avec vos roues peuvent vous faire déboîter de votre chemin ou désaxer: Danger.
  • Les travaux il y en a chaque année sur Paris, impossible d’y échapper. Donc prenez l’habitude de vérifier sur Google les travaux en cours. Ça peut vous éviter des tronçons serrés ou impraticables vu qu’il y a de plus en plus de traçage vélo sur étroite route et en contre sens pour les voitures. Sans parler des beaux pavés parisiens qui gondolent et rythment votre vélo, faut avoir la selle solide, haha! Celui-ci est situé Rue de Sully Paris 04

Si vous me suivez depuis le début vous savez que je suis Artiste Autodidacte et que j’aime croquer le monde en fonction de mon humeur du moment. On a tous des choses comme ça dont on ne se sépare jamais, mes grigris c’est un cahier de dessin et un feutre. Arrivée au Métro Sully Morland, une pause hydratation (Evian) et sketch-dessin s’imposait.

Avant d’enchaîner sur la piste cyclable du Quai des Célestins, une piste que j’affectionne particulièrement car à votre gauche vous avez désormais les « Berges Rives Droite » un concept que je trouve top pour réduire la pollution sur Paris et créer un endroit de détente pour les parisiens (ou non) flâneurs: Plus de vélos et d’accès piétons: Juste Top!

Même si l’Urgence des automobilistes à Midas, fait prendre des risques aux cyclistes, surtout si un peu plus tôt il y a aussi des travaux sur cette belle piste. Conseil: même si c’est tentant de rouler vite sur les pistes cyclables, Roulez zen et relax sur ce tronçon et priorisez les piétons en cédant le passage avec le smile ;).

Le ride s’est terminé en beauté, sous une pluie de Cerisiers, de couleur rosée et de volupté, un moment de calme et de senteur dans le beau Square Marie Trintignant Ouvert 7j/7 et 24H/24 que je vous recommande fortement (Paris 4 – Quai des Célestins). En espérant que cet article vous aura donné envie de dépoussiérer votre vélo et de profiter des beaux jours où que vous soyez; à bientôt!

Sentiments –[Bayi] – Pics – Copyright (c) Nafis

April begins well, when we have a few days of rest and the beautiful days that go with it. Today I take the least allergic among you to the Pollen under the beautiful cherry trees of the Square Marie Trintignant not far from the Quai des Célestins in the 4th (Paris). I love taking the bike path that borders the Seine and allows to contemplate Bastille from afar, with its « Little Venice » as I like to call it, these sublime ships docked and filled with life.

However the journey has not been quite rest, here in pictures some dangerous situations that I had to solve my way during the ballad. Because one can say that riding on a bike path or on a road biking trail is more soothing and more convenient. But it is necessary to note flaws to this system nevertheless interesting:

  • If the sidewalk cracks, pieces of bitumen in shock with your wheels can make you disengage from your path or offset: DANGER
  • The work there is every year on Paris, impossible to escape. So make it a habit to check on Google for work in progress. This can save you from tight or impractical stretches as there is more and more bike tracing on narrow roads and in opposite direction for cars. Not to mention the beautiful Parisian pavement that curl and rhythm your bike, must have the solid saddle, haha! This one is located Rue de Sully Paris 04-

If you follow me from the beginning you know that I am Self-taught Artist and I like to crunch the world according to my mood of the moment. We all have things like that we almost never separate, mine is a drawing book and a felt. Arrival at the metro Sully Morland, a break hydration and drawing was essential.  Before continuing on the bike path of the Quai des Célestins, a track that I particularly like because on your left you now have the « Berges Rives Droite » a concept that I find top to reduce pollution and create a relaxing place for Parisian loiterers: More bicycles and pedestrian access: Just Top!

Even if the Midas Urgency puts cyclists at risk, especially if a little higher there is also work. Tip: even if it’s tempting to drive fast zen and relax on this stretch and prioritize pedestrians by giving way with the smile;). The ride ended in beauty, under a shower of cherry trees, rose and voluptuousness, a moment of calm and scent in the beautiful Square Marie Trintignant open 24/24 that I strongly recommend (Paris 4 – Quai des Célestins ).

Feelings – [Bayi] – Copyright (c) Nafis (All Rights Reserved) –

5 Days Cyclable or Not

A force d’emprunter la même piste cyclable tous les matins, la même toujours obstruée par des conducteurs sans scrupule: j’ai eu une idée simple. L’idée est d’alerter la ville à travers l’outil que l’on a tous « Twitter » avec des preuves tangibles en images. J’ai donc pris en photo chaque jour de ma semaine de boulot ( du Lundi au Vendredi ) le tronçon cyclable que j’utilise. Le constat final reste sans appel, ce bilan de semaine affirme mes craintes:

  • La piste cyclable de la Rue de Montreuil située dans le 11éme Paris est très dangereuse. Même constat sur beaucoup d’autres voies cyclables dans la capitale.
  • C’est une piste en contre sens et située sur une rue très étroite
  • Les livraisons la plupart s’y font par des camions imposants qui stationnent sur toute la piste voire débordent sur le trottoir
  • Impossible pour un cycliste de s’aventurer en sens inverse sur la route pour contourner, car avec les camions en face on a aucune visibilité
  • la seule alternative est de souvent changer d’itinéraire à la vue des ces stationnements illicites ou pire continuer à pieds en traînant son vélo.
  • Les barrières entre la route et la piste cyclable, à force d’être franchies par d’énormes roues de camion se sont effritées.

Que faire, allez vous me dire? Je n’ai pas de solution miracle, car ce phénomène est un fléau humain, qui ne dépend pas d’une infrastructure sécurisante mais du comportement de chaque usager de la route. Autant le cycliste doit faire attention et donner priorité aux piétons, autant les conducteurs doivent en faire de même vis à vis des cyclistes. Mais force est de constater que le conducteur parisien est très égoïste sans considération et peu regardant sur les risques qu’il fait prendre au cycliste en stationnant ainsi sur les pistes. Avec l’expérience sur les voies cyclables, on peut noter qu’il est nécessaire de:

  • positionner des agents municipaux sur les pistes cyclables étroites, à double sens et sans barrière afin d’éviter les abus de stationnements, les motos et autres infractions illicites. Les contraventions peuvent en dissuader bon nombre, j’en suis convaincue, cela peut faire changer les mauvaises habitudes.
  • installer de vrais barrières infranchissables voire même des poteaux entre route et pistes pour éviter les roues imposantes des camions, voitures et autres
  • mettre en place une vraie campagne d’affiche / publicité de sensibilisation pour éviter ses abus de stationnement sur voie cyclable, ces motos qui foncent sur des voies qui ne leur sont pas dédiées.
  • Et surtout rappeler ainsi à tous les usagers de la route, que la responsabilité de chacun est engagée pour une route plus sure pour tous.

Ce ne sont là que des suggestions, mais je pense que le vélo s’étant autant institutionnalisé dans le paysage urbain français, mérite une meilleure considération aussi bien en parole qu’en acte. On parle très peu des morts à vélo, mais il y en a et il ne faut pas attendre le drame pour se réveiller. Ce qui devient récurrent, fréquent bien que condamnable finit par sembler normal : mais je le répète il est temps d’agir cela n’est plus tolérable. Le peu d’espace aménagé pour la sécurité des cyclistes dans la ville ne doit pas devenir des parkings gratuits, des coupes files pour motards ou des déposes minute pour des conducteurs sans gène.

Cet article est un peu un cri du cœur mais il fallait que je vous le partage, car en tant que cycliste soucieuse de la priorité piétons, faisant de mon mieux pour respecter et le code de la route et la courtoisie envers les autres usagers de la route; et bien je trouve ça « Révoltant » de ne voir aucune action de la Ville pour agir contre ces phénomènes. Quoi qu’il en soit vive la liberté des cyclistes, et le combat continue…

Sentiments- [Bayi]

8

By dint of borrowing the same bike path every morning, I was even obstructed by unscrupulous drivers: I had a simple idea. The idea is to alert the city through the tool that one on all « Twitter » with the tangible predictable in images. I photographed the bike path I use every day of my work week. The observation remains without appeal, this week report affirms my fears:

  • The bicycle path of the Rue de Montreuil located in the 11th Paris is very dangerous.
  • It is a track in opposite direction and located on a very narrow street
    Deliveries of the largest font size on sidewalks
  • Impossible for a cyclist to venture in the opposite direction on the road to bypass, car with trucks in front on a no visibility
  • The only alternative is to often change itinerary to the sight of these illegal parking or worse continue to walk by dragging his bike.
  • The barriers between the road and the bike path, to the force of being franchised by huge truck wheels have crumbled.

What are you doing, will you tell me? I do not have a miracle solution, because this phenomenon is a human scourge, which does not depend on a secure infrastructure but the behavior of each road user. As much as the cyclist must pay attention and give priority to pedestrians, so the drivers must be at the same time vis-à-vis cyclists. But it is clear that the Parisian driver is very selfish without consideration and little looking at the risks he took to the cyclist by parking on the tracks. With experience on bike lanes, it can be noted that it is necessary to:

  • Position of municipal officers on narrow, two-way, barrier-free bike paths to avoid parking abuses, motorcycles and other illegal offenses. Contraventions are dissuading many, I am convinced, that can change bad habits.
  • Install real impenetrable gates or even poles between road and tracks to avoid the imposing wheels of trucks, cars and other
  • Set up a real advertising / awareness campaign to avoid abuses of parking on the bike lane, these motorcycles rushing on tracks that are not deducted.
  • And above all rapper to all the users of the road, that everyone’s responsibility is committed to a safer road for all.

These are only suggestions, but I think that the bike is also institutionalized in the French urban landscape, deserves better consideration both in word and in act. We speak very little of cycling deaths, but we must not wait for the drama to wake up. What becomes recurrent, frequent although reprehensible seems to be normal: but I repeat that it is time to act that is no longer tolerable. The small space equipped for the safety of cyclists in the city.


This article is somewhat a cry from the heart but I had to share it to you, car as a cyclist concerned about pedestrian priority, doing my best to respect and the road code and courtesy towards other users of the road; Well I find it « Revolting » to see no action of the City to act against these phenomena. Whatever may be the freedom of the cyclists, and the fight continues .

Feelings – [Bayi]

Saint Louis Saint Vélo

Bonne année chers lecteurs,

2017 commence avec une note de voyage et toujours à velo. Je vous emmène au Sénégal, où le vélo commence de plus en plus à se démocratiser dans les rues. Je vous avais parlé de mon expérience vélo l’an dernier à Dakar (Dakar Ride). Mais cette fois on va à Saint louis ancienne ville du Sénégal bordée par le fleuve Sénégal.
J’ai pu emprunter le magnifique pont qui mène au centre ville où l’on peut voir des pêcheurs et croiser des taxis et toutes les couleurs de l’Afrique dans le paysage. Ce lieu est un havre de paix, j’ai cru le temps se suspendre tellement on s’y sent relaxé. Je vous invite à découvrir cette ville sublime si vous allez un jour au Sénégal, elle vaut le détour.


À Dakar, dans le rues, les quartiers on croise aussi des petits enfants tout fiers sur leur vélo. C’est vraiment encourageant de voir que le vélo est devenu le jeu favori des bambins, car cela contribue à l’éducation de la jeunesse. J’ai aussi vu beaucoup de vélos à Saint louis trônant tranquillement devant les maisons.


Le vélo doit obtenir le même statut  qu’il a déjà dans plein de villes européennes en Afrique. D’ailleurs je vous invite à suivre le beau projet « Sama Velo » sur leur compte Twitter ( @SamaVelo221 ), un magnifique projet de promotion du vélo au Senegal. En attendant les futurs articles de l’année 2017 je vous laisse voyager en images avec quelques paysages Sénégalais.


Sentiments – [Bayi]

Happy new year dear readers,

2017 begins with a travel note and always to bike. I take you to Senegal, where the bike begins more and more to democratize in the streets. I told you about my bike experience last year in Dakar (Dakar Ride). But this time we go to Saint louis old town of Senegal bordered by the river Senegal.
I was able to borrow the beautiful bridge that leads to the city center where you can see fishermen and cross taxis and all the colors of Africa in the landscape. This place is a haven of peace, I believed time to suspend so it feels relaxed. I invite you to discover this sublime city if you go one day in Senegal, it is worth the detour.

In Dakar, in the streets of the neighborhood we also meet small children proud on their bike. It is really encouraging to see that cycling has become the favorite play of toddlers, as this contributes to the education of youth. I saw many bicycles in Saint louis sitting quietly in front of the houses.

The bike must get the same positive status it already has in many European cities in Africa. Besides, I invite you to follow the beautiful project « Sama Velo » on their Twitter account (@SamaVelo221), a magnificent project to promote cycling in Senegal. While waiting for future articles of year 2017 I let you travel in pictures with some Senegalese landscapes.

Feelings – [Bayi]

Hivernal Automne Ridy!

« Hivernal Automne Ridy » quel long titre me direz vous et qu’est ce qu’il veut bien dire? Tout simplement « En selle » même si cet automne tire à sa fin et tire plus vers l’hiver avec la chute prochaine des températures en France. Le vélo est pour moi un moment d’évasion dont j’ai besoin en tout temps. Il est évident que c’est plus agréable en Eté qu’en hiver d’avoir le cul en selle mais qu’importe. Qu’importe la saison, mon vélo reste un allié à ne pas lâcher sous prétexte de grisaille, coup de mou ou de flemmardise.

C’est en sens qu’aujourd’hui je vous emmène voguer vers le Lac Daumesnil un endroit que j’affectionne pour son calme et sa poésie. C’est un lieu qui en apparence ne paie pas de mine avant de s’aventurer et découvrir des îles, un lac et des jardins aux plantes répertoriés: une vraie évasion en plein Paris, proche Vincennes. En cette période, les joggeurs y sont moins fréquents et vous pouvez pédaler entre les sillons tout en côtoyant piétons et chiens et leurs maîtres qui se promènent tranquillement. N’hésitez pas à aller découvrir ce coin de Paradis, à n’importe quel moment de la journée. En ce moment le ciel jouera à cache cache avec vous, le soleil fera de brèves apparitions mais c’est ce qui fait le charme de cet automne qui s’en va déjà.  La station la plus proche du lieu est Porte dorée Ligne 8 : Lac Daumenil Paris 12-

Sentiments [Bayi]

« Fall Winter Ridy » how long as you tell me but what it does mean! Simply saddle although this fall winds down and pulls over to the next winter with falling temperatures. The bike is for me a moment of escape I need at any time. Obviously it is more pleasant in summer and winter to have your ass in the saddle but who cares. Whatever the season, my bike is an ally not to drop under gray pretext, suddenly slack or laziness. It is sense that today I take you sailing to Lake Daumesnil a place that I like for its calm and its poetry.

This is a place that apparently did not look before venturing out and discover the islands, a lake and gardens with plants listed: a real escape in the heart of Paris, near Vincennes.In this period, joggers are less frequent and you can ride between the furrows while rubbing pedestrians and dogs that walk quietly. Do not hesitate to discover this corner of paradise at any time of the day. At this point the sky will play hide and seek with you, the sun will make cameo appearances but that’s what makes the charm of this fall that goes away already. The nearest station is the place Golden Gate: Lake Daumenil Paris 12 –

Cheers [Bayi] – (c) pictures by A.C

 


					

Riding Safe

Pédaler dans une ville c’est aussi une prise de risque à ne pas négliger. Alors comment allier confort et minimum de style niveau sécurité: telle est la question. En tout temps une chose est sûre il est recommandé de porter un casque.

J’ai donc dernièrement craqué pour un casque Exolo à Decathlon pour moins de 20€. Son design est moderne et il est solide et confortable. Assurez vous de choisir la bonne taille, passez un doigt en dessous du menton pour l’ajustement de l’attache et on serre bien au dos du crâne.

Il est aussi important de prévoir des lumières à l’avant et à l’arrière de son vélo et en plus des attaches fluorescentes pour rouler visible la nuit. Le risque zéro n’existe pas, évitez les prises de risque certes mais le danger est omniprésent, donc ne négligez pas ces facteurs que ce soit pour une petite ou pour une longue course: Sortez casqué!

Sentiments [Bayi]

Pedaling In a City That’s also a bold decision not to neglect . So comment combine comfort and safety minimum level of style : That is the question . Any time in June is chosen Sure it is not recommended to wear helmets . I recently cracked Done For Exolo helmet Decathlon pay less than 20 € . Is a modern and comfortable design and is solid . Ensure you choose the right size, put a finger under the chin pay the adjustment of the clip and the green well to the back of the skull.It is important to provide aussi lights on the front and the rear Velo and son besides fluorescent tie pay roll visible at night. Zero dared not exist , certainly the catch Avoid bold But the danger is omnipresent , not only fail to factoring Done That this office either for small or June discharged during long June: Take helmet !

Cheers [ Bayi ]

Rainy Ride 

Le printemps 2016 sur Paris cette année, a été bien pluvieux et instable. Dans la même journée, le ciel peut alterner entre soleil et pluie, comment s’y retrouver quand on débute sa journée lunettes de soleil, les fesses sur la selle et qu’en début d’après midi il commence à pleuvoir des torrents.

Je vais vous donner mes quelques astuces pratiques pour ceux qui comme moi aime braver les gouttes coûte que coûte. Il y a quelques étapes à suivre:

1- Toujours prévoir un kawai/Poncho ou au pire une casquette ou un béret car en fonction de la pluviométrie et de sa durée on peut adapter le look adéquat et pas trop encombrant.

2- Jai toujours une voire 2 petites serviettes ou des kleenex (moins pratique mais qui dépannent) pour essuyer le guidon, mon visage et la selle en temps de pluie ca fait toute la différence.

3- Ayez toujours aussi des sacs plastiques dans vos affaires ça vous permets de conserver votre kawai hors de la portée de vos effets importants dans le sac ou le panier.

4- Ne pas prendre de risque, surtout s’il y a alerte orange ou rouge Privilégiez la marche ou les TEC car il peut y avoir risque d’orage/ foudre et il est prohibé de rouler sur un vélo dans ces moments. Il faut être à ras du sol ou à plat dans ces cas là.

5- Verifiez bien vos freins avant de vous aventurer pour un ride car le freinage est moins évident en temps de pluie même avec des bons freins, Et toujours penser à anticiper le danger et rouler tranquille même si il y a urgence: Prudence de rigueur. Et enfin privilégiez les pistes cyclables autant que possible quand il pleut.

Voici les quelques astuces que j’ai expérimenté et qui marchent pas trop mal en temps de pluie pour rouler secure et avec le smile-

Sentiments – [Bayi]


Spring this year has been very rainy and unstable. On the same day, the sky changes between sun and rain, how can you find when you start your day sunglasses and comfortable on the bike and in mid afternoon it starts raining torrents.

I’ll give you my some practical tips for those like me who like to brave drops costs. There are some steps to follow:

1- Always provide a kawai / Poncho or at worst a cap or beret because depending on rainfall and its duration can adapt the right look and not too bulky.

2- I always a small towel to wipe off the handlebars and saddle my face in wet weather it makes all the difference.

3- Have also still plastic bags in your business that allows you to keep your kawaii out of reach of your important effects in the bag or basket.

4- Do not take any risks, especially if there are orange or red alert Prefer walking or TEC because there may be risk of thunderstorm / lightning and it is forbidden to ride a bike in these moments. It must be close to the ground or flat in these cases.

5. Check out your brakes before you venture out for a ride because braking is less obvious in wet weather even with good brakes, and always remember to anticipate danger and quiet ride even if it is urgent: rigor of Prudence.

Here are some tips that I have experienced and not work too badly in wet weather to roll and secure with smile-

Cheers – [Bayi]

Crevaison DIY 

3 éme crevaison dans le mois, ça fait réfléchir! J’ai donc pris le problème à bras le corps, ayant eu la chance de pratiquer le geste dans 1 Squat de réparation et grâce aux services à domicile de la superbe Start Up Ridy que je vous recommande vivement. C’est parti rien de plus parlant que les images Step by Step en 4 étapes-

Suite à cette énième crevaison de mon pneu arrière de VTT jai donc acheté à Go Sport mon kit de réparation + 1 clé de 15 à Leroy Merlin + 1 pneu arrière taille 26/1,95 et 1 craie et c’est parti avec une paire de gangs et de l’énergie –
1- Commencer par dégonfler le pneu concerné pour faciliter et le désossement du châssis à vitesse et celui du socle après, à l’aide des spatules dispos dans le kit de réparation-

2- Sortir la chambre à air puis le pneu au fur et à mesure à l’aide des spatules- Vérifier s’il ne reste pas des bouts de verre ou autres dans le pneu désossé et gonfler la chambre à air pour détecter le trou, super important avoir une craie pour encercler la zone où le trou de crevaison se situe-

3- Gratter la zone où se trouve le trou toujours pneu à plat ou dégonflé puis appliquer la colle 5s après placer la rustine appuyer fortement et attendre que ça prenne puis détacher délicatement le plastique transparent.

4- Le plus dur étant fait, reste à gonfler légèrement la chambre à air la placer dans le socle de la roue . Et avec la technique à cheval patiemment glisser le pneu dans le socle puis soulever la chaîne du velo et les freins et avec un bon doigté replacer la roue- Se saisir de sa clé de 15 et revisser les boulons puis tester le gonflage final.

Et voila on finit en faisant rouler la roue avec la pédale en gardant le vélo retourné pour tester les vitesses et c’est reparti pour un test sur route et 1 bon ride- Conseils de débutante de la réparation: Ouvrez bien les yeux sur les routes pour éviter au max les bouts de verre et Soyez patient quand vous vous lancerez mais ce n’est pas impossible, sinon faites appel à Ridy 1 service efficace de réparation à dom’ sur Paris à prix imbattables.

Sentiments [Bayi]

3 rd puncture in the month, it’s Thinking! I took the arm Done Problem body, had the chance Having Practicing gesture In 1 Squat repair and services With the beautiful home Start Up Ridy That I would highly recommend. It started with nothing more speaking What images by step Step-

Following this umpteenth puncture my rear tire atv i Done at Go Sport Bought my repair kit + 1 key 15 to Leroy Merlin + 1 rear tire size 26 / 1.95 and 1 and chalk it left pair of June gangs and energy –
1- Start with the deflating tire Concerns pay and facilitate boning the frame rate and the base after one, using paddles arranged in the kit repair-
2- Remove the tube – Check If no glass remains episodes ou In Other boneless tire and inflate the tube pour Detect hole, super important Having a chalk circle Where pour the area of the puncture hole situe-
3- Scrape the area or the hole is always flat tire deflated e Then apply glue 5s place after the patch and support strongly. Wait it Takes Then detach the plastic transparent.

4- gently Being The hard fact remains to swell lightly the air chamber place in the base of the wheel. And with the horse technical patiently dragging the tire in the base then lift the chain and the brakes and with a good fingering substitute If the wheel-enter its key 15 and screw bolts Then test the final inflation.

And here on in Making Ends roll the wheel with the returned bike pedal pay tester speed and go again for a good Board Ride-debutante repair: Open your eyes on the roads for avoid max fights glass and be patients When you launch it  but  its possible, if call upon Ridy 1 repair Service Efficient dom on Paris to unbeatables prices.

Cheers – [Bayi]